Le rachat de crédits pour faire face à une perte d’emploi

Le rachat de crédits pour faire face à une perte d’emploi

Rien ne peut empêcher un aléa de la vie qui peut malheureusement survenir à tout moment. La perte d’un emploi est une circonstance désagréable qui peut arriver subitement et entraîne alors un réel embarras tant sur le plan psychologique, que sur les finances personnelles. L’impact peut avoir des conséquences très néfastes pour réussir à subvenir à ses besoins et ceux de sa famille, car les revenus baissent et les habitudes doivent changer. Le rachat de crédits peut être une solution pour toute personne qui est sans profession même temporairement. Il permet de garder un équilibre financier pour faire face à cet imprévu. L’opération permet non seulement de racheter avec de meilleures conditions les crédits en cours, mais aussi d’inclure une somme d’argent supplémentaire.

Gérer ses crédits lorsque l’on a perdu son emploi

La perte d’un emploi est un problème qui peut toucher chaque personne à un moment ou un autre de sa vie professionnelle, et il n’y a pas de règles. Qu’il s’agisse d’une entreprise qui subit une faillite, d’une réorientation professionnelle, de conditions de travail trop difficiles, ou pour beaucoup d’autres raisons, le chômage est une situation qui ne s’anticipe que dans quelques rares cas. Bien évidemment, le chômeur a des droits, mais ceux-ci vont différer selon la nature de la perte d’emploi. Un licenciement, une démission ou une rupture conventionnelle se gèrent de différentes façons et l’employé possède alors des droits qui vont changer. D’autre part, le type d’emploi et l’ancienneté dans l’entreprise auront également un impact sur ces derniers.

Le licenciement tout comme le chômage donne droit à des indemnités d’un montant plus ou moins important et d’une durée plus ou moins longue. D’autres aides peuvent aussi être attribuées, comme par exemple l’allocation de solidarité spécifique ou l’allocation temporaire d'attente. En cas de couverture santé incluse dans un contrat de travail, lorsque celui-ci est perdu, elle revient à la charge du foyer. Tous ces éléments vont permettre de déterminer les nouveaux revenus du ménage, ainsi que ses nouvelles charges. La situation financière va alors pouvoir être déterminée et étudiée en détails.

En ce qui concerne les crédits en cours, ils peuvent être couverts par une assurance perte d’emploi si cela est prévu au contrat. Celle-ci prend alors en compte le remboursement des échéances mensuelles, mais uniquement sous certaines conditions. Elle n’est pas applicable en cas de pré-retraite ou démission de son emploi par exemple. Quoiqu’il en soit, une personne qui perd son emploi est tenue de rembourser ses crédits, même si sa capacité d’endettement a fortement diminué. Il n’est pas rare de voir un chômeur se retrouver en situation de surendettement et de fichage bancaire, car sa situation financière ayant soudainement changé, il ne peut plus faire face à toutes ses charges.

C’est justement là que peut intervenir le rachat de crédits, qui est une solution optimale pour d’un côté ajuster une nouvelle mensualité de crédits à la situation de perte d’emploi, et de l’autre bénéficier d’une trésorerie supplémentaire pour se constituer soit une réserve d’argent de sécurité, soit financer un nouveau projet.

La perte d’emploi et le rachat de crédits

Une perte d’emploi signifie aussi une perte de revenu, et le regroupement de prêts peut alors être une option. Il permet d’alléger la charge mensuelle réservée au remboursement des crédits, en réduisant le montant de la mensualité. Cela est réalisable grâce à l’allongement de la durée de remboursement qui est réajustée de manière à être adaptée aux revenus du chômeur et à sa capacité à rembourser sa dette. Le rachat de crédits permet aussi de réaliser une opération de sécurité financière en prévoyant dans le plan de financement une réserve d’argent. Celle-ci pourra toujours être utile en cas de coup dur, mais aussi fin de mois difficile ou imprévu de la vie comme une maladie ou un accident. En ce sens, le montage financier du rachat est une véritable opportunité pour sortir d’une situation difficile engendrée par la perte d’emploi.  

Les personnes ayant perdu leur emploi sont souvent les plus exposées à une situation financière débordante de crédits. Les crédits à la consommation et les prêts renouvelables étant parfois très faciles à obtenir, elles peuvent très vite se retrouver dans un engrenage aux conséquences désastreuses. C’est pour éviter ce déséquilibre budgétaire que le dispositif du rachat de crédits est ouvert aux chômeurs, même si au premier abord la chose semble impossible, car ils ne disposent pas de stabilité professionnelle. Pour cette catégorie d’emprunteurs dont la solvabilité est quasi-inexistante, il existe certains organismes financiers qui ont mis en place des offres de regroupement de prêts sous certaines conditions. L’opération comportant un risque, les établissements prêteurs proposant ce type de produit sont très strictes quant à certains critères.

Les conditions d’éligibilité en tant que chômeur

Si chaque dossier est étudié de manière individuelle et unique, n’en reste pas moins que les conditions d’octroi d’un rachat de crédits à un emprunteur ayant perdu son emploi sont spécifiques, car il n’existe aucune caution de remboursement solide. Le statut de l’emprunteur, tout comme son comportement bancaire seront passés au peigne fin, même si chaque organisme prêteur a ses propres critères d’octroi. Il n’y a pas de formule d’offre type pour ce genre de demande et la solution sera, quoiqu’il en soit, personnalisé selon le besoin et la situation du demandeur. 

La première condition pour obtenir gain de cause en tant que chômeur est de présenter à l’organisme prêteur un dossier solide, avec une garantie hypothécaire, c’est-à-dire un bien immobilier apporté en caution en cas de problème de paiement des échéances. Un co-emprunteur solvable est également un très bon atout pour consolider un dossier fragilisé par une perte d’emploi. La baisse des mensualités peut être un réel soulagement pour le porte-monnaie du ménage avec des fins de mois plus confortables. La mise en place d’une durée plus longue pour rembourser le nouveau crédit permet à l’emprunteur de partir à la recherche d’un nouvel emploi de manière sereine. Les nouvelles conditions d’octroi du crédit peuvent également permettre de faire des économies sur les taux d’intérêt trop lourds, comme par exemple les crédits renouvelables. 

Comme évoqué plus haut, l’apport d’une garantie solide augmente les chances d’octroi d’un rachat de crédits pour tout profil d’emprunteur chômeur. De manière générale, les indemnités de perte d’emploi versées tous les mois sont considérées comme des revenus réguliers uniquement par les organismes spécialisés en rachat de crédits, les banques refusant systématiquement ces revenus qu’elles estiment insuffisants. Un co-emprunteur ayant des justificatifs de revenus suffisants et réguliers pourra tout à fait consolider le dossier pour faire pencher la balance du bon côté. Enfin, un chômeur a aussi le potentiel de retrouver du travail très vite, voire de présenter une promesse d’embauche. Les propriétaires auront bien évidemment un atout majeure grâce à leur bien immobilier qu’ils peuvent apporter en caution. L’établissement financier possède ainsi une garantie fortement sécurisée. 

En résumé, il est important de noter que même en cas de perte d’emploi, il existe des solutions pour sortir d’une situation financière compliquée et retrouver un certain confort financier. Prouver sa capacité de remboursement n’est pas toujours lié au travail surtout lorsque des sources de revenus peuvent être présentées. Il ne faudra pas hésiter à faire jouer la concurrence entre les organismes spécialisés pour décrocher le meilleur rachat de crédits possible avec des conditions optimales.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours

Crédistor, le spécialiste du rachat de crédit (crédit consommation, crédit immobilier, ...), du réaménagement de crédit et des solutions financières apporte des réponses à vos questions sur le regroupement de prêts, vous propose des outils de simulation du taux d'endettement et du calcul de mensualité d'emprunt. Contactez Crédistor pour trouver immédiatement la solution de financement dont vous avez besoin.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.

*La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
** Réponse de principe (du lundi au vendredi aux heures ouvrables, hors weekend et jours fériés) non soumise à engagement et sous réserve de l'étude de votre dossier. Le financement est soumis à l'acceptation définitive par un de nos partenaires bancaires.

Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.
Si la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et que celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l'emprunteur les sommes versées.
Pour un financement relevant du régime du crédit immobilier, nous pouvons vous fournir, à votre demande, les informations générales sur la gamme des produits proposés par nos partenaires bancaires.
Les simulations réalisées ne sauraient avoir de valeur contractuelle. Les résultats ne constituent en aucune façon une recommandation de faire ou de ne pas faire.

CRÉDISTOR, marque commerciale de la SAS CRÉDISTOR, mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance immatriculé sous le N°ORIAS 10 058 180 (www.orias.fr) SAS au capital de 400 000 € enregistrée au registre du commerce et des sociétés de Nancy sous le numéro 527 504 500 siège social : 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX. Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75439 - PARIS CEDEX 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site : www.acpr.banque-france.fr.
Mandaté non exclusivement par : My Money Bank 20 avenue André-Prothin Tour Europlaza 92063 PARIS LA DEFENSE ; CGI 69 avenue de Flandre 59708 MARCQ EN BAROEUL ; BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE 1 Bld Haussmann 75009 PARIS ; CREATIS 61 avenue Halley - Parc de la Haute Borne - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ ; CFCAL 1 rue du Dôme 67003 STRASBOURG ; SYGMA, marque commerciale de BNP Paribas Personal Finance, 1 Bld Haussmann 75318 Paris CEDEX 09 ; CREDIT LIFT Crédit Agricole Consumer Finances, 1 rue Victor Basch CS 70001 91068 MASSY CEDEX.
Consentement : Les données feront l'objet de traitement informatique, en application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dans un but de prospection commerciale. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition sur les données vous concernant dont CRÉDISTOR et ses partenaires sont destinataires. Ce droit d'opposition quant à l'utilisation de ces données personnelles ainsi que les modalités d'exercice de ce droit est sans frais. Il vous suffit pour l'exercer, de nous écrire à l'adresse suivante : CRÉDISTOR, 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX, ou en envoyant un mail sur l'adresse : contact@credistor.com

L'Internaute est informé que la Société ou d'autres sites partenaires sont susceptibles de placer des cookies et des actions Tag sur son ordinateur dans le but de mesurer l'efficience du service proposé. L'Internaute a cependant la possibilité de refuser les cookies ou les actions Tag. Il lui suffit pour cela de modifier les paramètres de son navigateur Internet. Dans ce cas, il se peut qu'il ne puisse bénéficier de la totalité des fonctions et des services proposés sur le présent Site.

Dans le cadre de la relation commerciale avec nos services (informations client et client potentiel à l'entrée en relation), toute demande de réclamation doit être formulée à CRÉDISTOR - "Service Réclamation" - 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX ou par mail : service-clients@credistor.com