Peut-on faire un rachat de crédits sans immobilier ?

Peut-on faire un rachat de crédits sans immobilier ?

Le rachat de crédits sans immobilier s’adresse principalement aux personnes qui ne disposent pas en garantie d’un bien immobilier. Cela signifie soit qu’ils ne sont pas propriétaires, soit qu’ils ne souhaitent tout simplement pas apporter leur bien en garantie. L’opération présente de nombreux avantages, dont le principal est la possibilité de réduire le montant de la mensualité, en allongeant notamment la durée de remboursement. Le taux d’intérêt est également un critère à prendre en compte lors d’un regroupement de prêts, il pourra lui aussi être renégocié en vue de faire quelques économies, soit de durée, soit dans la somme remboursée tous les mois.

À qui s’adresse ce type d’opération ?

Parmi les emprunteurs qui ont la possibilité de faire un rachat de crédits sans immobilier, on retrouve les fonctionnaires. En effet, lorsqu’ils sont propriétaires et ne souhaitent pas toucher à leur bien immobilier, ils ont une option de l’éviter du fait de leur statut particulier. Pourquoi ? Car contrairement aux salariés classiques, ils disposent d’un emploi sécurisé, ce qui est un avantage auprès des établissements financiers. Le fonctionnaire n’est pas à l’abri comme tout employé en activité de souscrire à de trop nombreux emprunts et de se retrouver dans une situation de difficultés financières. Il peut alors faire une démarche de regroupement de ses dettes et il lui sera plus facile d’obtenir une réponse favorable, afin de pouvoir baisser le montant de ses mensualités.

L’emprunteur fonctionnaire peut regrouper tout type d’emprunts, autant les crédits à la consommation (prêts personnels, crédits affectés, crédits renouvelables) que les prêts immobiliers. Lorsque ces derniers ne sont pas inclus dans l’opération bancaire de rachat, celui-ci entre dans la catégorie des crédits à la consommation et sera régi par la législation qui s’y prête. Si au contraire, il veut y inclure son crédit immobilier et que sa part dépasse les 60 %, il sera dans la catégorie du rachat de crédit immobilier. Quoiqu’il en soit dans les deux cas, il n’est pas dans l’obligation de mettre son bien immobilier en garantie hypothécaire. Toutefois, c’est le total des capitaux restants dus qui va déterminer cette possibilité, tout comme les conditions de l’organisme prêteur.

Une autre catégorie d’emprunteurs concernés par le rachat de crédits sans immobilier est composée des locataires. Contrairement aux propriétaires qui peuvent emprunter plus, ils ne pourront totaliser un encours d’emprunts que de 100.000 euros, remboursables sur 12 ans au maximum. L’opération concerne principalement le regroupement des crédits à la consommation puisqu’elle n’est soumise à aucune condition de garantie, c’est-à-dire qu’elle ne nécessite pas la mise en hypothèque d’un bien immobilier. Dans des cas précis et sous certaines conditions, les emprunts immobiliers comme les investissements locatifs ou les financements de résidence secondaire peuvent être inclus dans le montage financier, mais uniquement lorsque leur part est en dessous des 60 % du montant emprunté.

Comment mettre toutes les chances de son côté ?

L’emprunteur qui souhaite obtenir une réponse positive à sa demande de rachat des crédits sans immobilier a tout intérêt à se montrer sous son meilleur jour. Un des points les plus importants est bien entendu la situation professionnelle stable, ce que les banques favorisent. Lorsqu’un demandeur a un profil présentant une expérience de nombreuses années au sein de la même entreprise, qu’il est stable au niveau de sa profession, même indépendante, bref qu’il est assuré de revenus réguliers (même s’il est à la retraite) les banques ne refuseront pas d’accéder à sa demande.

Le deuxième critère très important pour les établissements prêteurs est la gestion de ses finances. La situation des comptes bancaires sera étudiée en détails par l’organisme prêteur qui demandera tous les justificatifs. Le montant des économies du foyer, la fréquence des dépenses, la régularité des revenus, le taux d’endettement sont des éléments qui seront passés en revue pour bien comprendre comment l’emprunteur gère son budget. Être fiché pour incident de paiement (FCC, FICP ou FNCI) n’est pas un frein au rachat de crédits, qui s’adresse justement aux personnes en difficulté financière et souhaitant retrouver le confort et la sérénité dans leur quotidien. Attention cependant pour cette catégorie d’emprunteur qui rassemble des profils considérés à risque, certains organismes n’accorderont que le rachat de crédits avec une garantie.

Le rachat de crédits sans garantie

Un foyer qui rembourse des crédits à la consommation avec plusieurs mensualités diverses peut rencontrer à un moment des difficultés financières. Ces trop nombreux emprunts, qu’ils soient liés à des crédits renouvelables, des prêts voiture ou travaux, des prêts personnels peuvent engendrer des découverts bancaires, des impayés, bref, de nouvelles dettes à gérer. Les locataires, tout comme tous les autres emprunteurs ne disposant d’aucune garantie pour sécuriser une opération de regroupement de prêts peuvent néanmoins bénéficier d’une solution adaptée à leur profil. Le but étant de diminuer la charge mensuelle d’argent liée au remboursement des crédits, tout en rééquilibrant le budget du ménage.

Dans le cadre d’un rachat de crédits sans garantie immobilière, tous les crédits consommation peuvent être regroupés en un seul nouvel emprunt. Pour cela, l’opération fera l’objet d’un véritable montage financier qui prendra en compte tous les paramètres de la situation de l’emprunteur et de ses capacités de remboursement. D’autre part, l’emprunteur a la possibilité d’intégrer au financement les différentes dettes contractées qu’elles soient fiscales, liées à des retards de paiement ou des impayés, ou d’ordre personnel. De plus, une trésorerie supplémentaire peut également être accordée par l’organisme prêteur, qui peut servir à financer de nouveaux projets. Cela permet de restructurer ses dettes sans être obligé de cumuler une nouvelle mensualité de crédit en souscrivant à un énième emprunt. Car il ne faut pas oublier que trop de crédits dans le ménage peut amener à une situation de surendettement.

De manière générale, l’hypothèque permet à l’établissement financier de se couvrir en cas de problème de remboursement des échéances de crédit avec un emprunteur. Cela peut arriver lorsque celui-ci devient insolvable à la suite d’un aléa de la vie ou tout incident survenu à un moment particulier (perte d’emploi, accident, etc.). L’hypothèque sous forme de bien immobilier permet de le revendre pour procéder au remboursement de la dette de l’emprunteur. Puisque l’opération comporte un risque pour le particulier, nombreux sont ceux qui préfèrent choisir une autre option de garantie lorsque celle-ci est nécessaire.

D’autres garanties peuvent tout à fait convaincre l’organisme prêteur qui accorde le rachat de crédits sans immobilier. Il s’agit par exemple d’apporter un co-emprunteur fiable avec des revenus réguliers et solides, ou tout autre type de garant. Ce dernier peut être un membre de la famille ou tout simplement un ami. D’autres moyens existent pour apporter une sécurité, comme la garantie de salaire qui peut aussi éviter le recours à l’hypothèque. Enfin, lorsque le profil de l’emprunteur est favorable, c’est-à-dire qu’il dispose d’un historique bancaire exemplaire sans incident, avec une absence de découverts récurrents et de problèmes de paiement et remboursement de crédits, celui-ci a toutes les chances de voir sans projet aboutir. Un emploi en CDI, une situation professionnelle stable permettent sans aucun doute de rassurer l’établissement prêteur.

Une alternative à l’hypothèque pour garantir un rachat de crédits sans immobilier est la caution. Du coup, le patrimoine immobilier est à l’abri des huissiers tandis que la transaction est sécurisée par le cautionnement. L’emprunteur devra s’adresser à un organisme de cautionnement et payer une commission comprise entre 2 et 3 % du montant emprunté. L’avantage est que celle-ci est restituée au terme du contrat.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours

Crédistor, le spécialiste du rachat de crédit (crédit consommation, crédit immobilier, ...), du réaménagement de crédit et des solutions financières apporte des réponses à vos questions sur le regroupement de prêts, vous propose des outils de simulation du taux d'endettement et du calcul de mensualité d'emprunt. Contactez Crédistor pour trouver immédiatement la solution de financement dont vous avez besoin.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.

*La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
** Réponse de principe (du lundi au vendredi aux heures ouvrables, hors weekend et jours fériés) non soumise à engagement et sous réserve de l'étude de votre dossier. Le financement est soumis à l'acceptation définitive par un de nos partenaires bancaires.

Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.
Si la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et que celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l'emprunteur les sommes versées.
Pour un financement relevant du régime du crédit immobilier, nous pouvons vous fournir, à votre demande, les informations générales sur la gamme des produits proposés par nos partenaires bancaires.
Les simulations réalisées ne sauraient avoir de valeur contractuelle. Les résultats ne constituent en aucune façon une recommandation de faire ou de ne pas faire.

CRÉDISTOR, marque commerciale de la SAS CRÉDISTOR, mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance immatriculé sous le N°ORIAS 10 058 180 (www.orias.fr) SAS au capital de 400 000 € enregistrée au registre du commerce et des sociétés de Nancy sous le numéro 527 504 500 siège social : 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX. Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75439 - PARIS CEDEX 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site : www.acpr.banque-france.fr.
Mandaté non exclusivement par : My Money Bank 20 avenue André-Prothin Tour Europlaza 92063 PARIS LA DEFENSE ; CGI 69 avenue de Flandre 59708 MARCQ EN BAROEUL ; BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE 1 Bld Haussmann 75009 PARIS ; CREATIS 61 avenue Halley - Parc de la Haute Borne - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ ; CFCAL 1 rue du Dôme 67003 STRASBOURG ; SYGMA, marque commerciale de BNP Paribas Personal Finance, 1 Bld Haussmann 75318 Paris CEDEX 09 ; CREDIT LIFT Crédit Agricole Consumer Finances, 1 rue Victor Basch CS 70001 91068 MASSY CEDEX.
Consentement : Les données feront l'objet de traitement informatique, en application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dans un but de prospection commerciale. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition sur les données vous concernant dont CRÉDISTOR et ses partenaires sont destinataires. Ce droit d'opposition quant à l'utilisation de ces données personnelles ainsi que les modalités d'exercice de ce droit est sans frais. Il vous suffit pour l'exercer, de nous écrire à l'adresse suivante : CRÉDISTOR, 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX, ou en envoyant un mail sur l'adresse : contact@credistor.com

L'Internaute est informé que la Société ou d'autres sites partenaires sont susceptibles de placer des cookies et des actions Tag sur son ordinateur dans le but de mesurer l'efficience du service proposé. L'Internaute a cependant la possibilité de refuser les cookies ou les actions Tag. Il lui suffit pour cela de modifier les paramètres de son navigateur Internet. Dans ce cas, il se peut qu'il ne puisse bénéficier de la totalité des fonctions et des services proposés sur le présent Site.

Dans le cadre de la relation commerciale avec nos services (informations client et client potentiel à l'entrée en relation), toute demande de réclamation doit être formulée à CRÉDISTOR - "Service Réclamation" - 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX ou par mail : service-clients@credistor.com