J'ai trop de dettes : que faire ?

J'ai trop de dettes : que faire ?

Dans la vie, il arrive malheureusement que des évènements imprévus surviennent. Mais comme la société de consommation peut aussi nous entrainer dans un cycle infernal de dépenses, très vite la situation financière devient alors un réel problème. Factures, crédits et dettes diverses abondent de toutes parts et il va falloir trouver une solution pour s’en sortir. Il faudra commencer par analyser sa situation pour ensuite trouver le bon moyen de rééquilibrer le budget. Divers recours sont possibles, mais tous ne sont pas adaptés et certains sont même très risqués. Ce qu’il faut à tout prix éviter, c’est d’emprunter encore pour payer ses échéances, nous allons donc voir ensemble quelle solution est la plus efficace.

Faire une analyse de sa situation

Il faut commencer par se poser la question : pourquoi sommes-nous endettés ? La première réponse est, que, le plus souvent, cette situation intervient suite à un changement de situation financière. Cela signifie une perte d’emploi, une reconversion professionnelle avec une reprise d’études ou une formation, mais il peut aussi s’agir d’un arrêt de travail prolongé ou d’un divorce ; bref les aléas de la vie ne manquent pas. Une autre situation, qui engendre également des problèmes financiers, est la mauvaise gestion de son budget. Elle peut se traduire par plusieurs erreurs, soit un mauvais placement avec la perte de ses économies, en achetant par exemple une maison qui nécessite beaucoup de travaux, soit encore des impôts pas encore payés et l’argent n’a pas été mis de côté, ou pire encore, une tendance à utiliser trop souvent sa carte bleue et des dépenses qui se font sans compter.

Pour faire un bilan de sa situation financière il est important d’établir une liste détaillée de ses revenus et de ses charges. Une fois la somme totale des deux additionnée, il sera possible de connaitre son reste à vivre en soustrayant le montant des charges au montant des revenus. Le résultat constitue la somme d’argent mensuelle disponible pour assumer ses dépenses du quotidien, c’est-à-dire l’alimentation, l’habillement, les loisirs, etc. Pour faire ce calcul, au niveau de ses revenus, il faudra prendre en compte :

-          Les salaires, que ce soit en tant qu’employé en CDI (contrat à durée indéterminée) ou CDD (contrat à durée déterminée)

-          Les revenus fonciers le cas échéant à hauteur de 70%

-          Les pensions de retraite

-          Les pensions alimentaires perçues

-          Les aides, comme les allocations familiales ou de logement

Au titre des charges il faudra additionner :

-          Les échéances de tous les crédits en cours (prêt immobilier et crédits à la consommation ou personnels)

-          Les loyers

-          Les impôts

-          Les pensions alimentaires versées

-          Les charges courantes comme l’eau, l’électricité, le gaz, la téléphonie, internet, etc.

Une fois que le budget du ménage est établi, il est possible de mesurer le poids des charges et des crédits et de mieux se rendre compte de la manière de gérer ses finances personnelles. Le fait de devoir de l’argent à un créancier n’est pas problématique puisque c’est le cas de tous les ménages français, cela devient un problème uniquement à partir du moment où la somme à débourser tous les mois excède les revenus. Il sera alors grand temps de prendre les choses en main et trouver une solution adéquate.

Ce qu’il faut éviter pour sortir d’un endettement excessif

Les solutions proposées pour obtenir de l’argent rapidement ne manquent pas et toutes sortes de choix sont à la disposition des particuliers. Cependant ces options peuvent être dangereuses, voire vous mettre dans une situation financière encore plus délicate. Souscrire à un crédit renouvelable par exemple permet de disposer en un rien de temps et avec très peu de justificatifs d’une somme d’argent sur son compte bancaire. Sauf que le créancier ne vérifie pas la solvabilité de son client à chaque renouvellement de contrat et cette catégorie de crédit coûte extrêmement chère avec des taux d’intérêts de 20% en général. Très tentantes, les cartes de paiement des grandes surfaces permettent de payer directement en magasin. Mais en réalité, il s’agit là encore d’une réserve d’argent sous forme de crédit renouvelable avec des taux d’intérêts tout aussi exorbitants. Un véritable piège donc, qu’il faut éviter absolument.

Souscrire à un prêt personnel est une autre possibilité relativement facile à réaliser. Il s’agit d’un crédit non affecté, c’est-à-dire qu’il ne sera pas nécessaire de justifier de l’utilisation de la somme empruntée. Une option attrayante pour les ménages en difficulté, puisque là encore, les organismes de crédit sont plutôt légers sur les justificatifs demandés et accordent assez facilement ce type d’emprunt. Celui-ci apparait alors comme une solution pour payer ses dettes mais les taux d’intérêts sont très élevés sur des petits montants. Même s’ils diminuent avec l’augmentation du montant emprunté, à la finalité il s’agit d’un véritable piège pour s’endetter davantage. Attention également aux prêts personnels avec hypothèque que les banques octroient facilement et qui se greffent aux autres emprunts en cours. Ils ne sont en aucun cas une solution contre l’endettement surtout lorsqu’il n’y a aucune hausse des revenus. Faites très attention également aux prêts entre particuliers possibles sur internet, il s’agit souvent d’arnaques pour vous soutirer de l’argent !

La solution du rachat de crédits

Le rachat de crédits appelé aussi regroupement de prêts ou restructuration de dettes est une opération financière spécifique et strictement règlementée qui permet de réunir tous ses prêts mais également toutes ses dettes. Le but est de ne rembourser plus qu’une seule mensualité de crédit qui aura l’avantage d’être ajustée à la situation de l’emprunteur. Calculée selon ses revenus, ses charges et son reste à vivre, l’échéance mensuelle pourra donc être allégée. Un contrat d’emprunt est proposé à l’emprunteur par un organisme spécialisé dans ce type de transactions. Parfaitement capable de gérer l’opération du début à la fin jusqu’au déblocage des fonds, l’organisme financier va solder tous les créanciers tandis que l’emprunteur ne remboursera plus qu’une mensualité unique.

Cette solution présente de nombreux avantages, et surtout, elle permet de se libérer d’un endettement excessif et d’éviter le surendettement. Il est tout à fait possible, en plus du montant de tous les crédits en cours (prêt immobilier, prêts personnels, crédits à la consommation, crédit auto, crédit travaux, crédit renouvelable, etc.) d’inclure dans la somme totale empruntée, d’autres dettes. Celles-ci peuvent être des retards de loyer ou d’impôts, des dettes personnelles, des découverts bancaires, etc. Il suffira de faire la demande au moment de la constitution du dossier, à condition de respecter certains critères, et de disposer d’un taux d’endettement raisonnable. La gestion du budget est simplifiée puisqu’un seul prélèvement se fera mensuellement à date fixe et qu’un seul interlocuteur bancaire est à gérer. Le taux d’intérêt du nouveau crédit en cours est unique et peut également faire l’objet d’une négociation selon la conjoncture et la durée de remboursement mise en place. A noter qu’un allongement de la durée permet de faire baisser le montant de la mensualité et que cette action entraine une hausse du cout total du crédit.

Lorsque l’on sait que les problèmes d’endettement ne viennent pas forcément d’une accumulation de dettes mais plutôt de trop nombreuses mensualités qui plombent le budget du ménage, le rachat de crédits est la solution optimale. De nombreuses possibilités existent au sein de cette opération selon que l’on soit propriétaire ou locataire, que l’on souhaite racheter son prêt immobilier ou non. Le plus important est de s’adresser à un expert, afin de se faire accompagner de manière professionnelle et en toute sécurité.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours

Crédistor, le spécialiste du rachat de crédit (crédit consommation, crédit immobilier, ...), du réaménagement de crédit et des solutions financières apporte des réponses à vos questions sur le regroupement de prêts, vous propose des outils de simulation du taux d'endettement et du calcul de mensualité d'emprunt. Contactez Crédistor pour trouver immédiatement la solution de financement dont vous avez besoin.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.

*La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
** Réponse de principe (du lundi au vendredi aux heures ouvrables, hors weekend et jours fériés) non soumise à engagement et sous réserve de l'étude de votre dossier. Le financement est soumis à l'acceptation définitive par un de nos partenaires bancaires.

Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.
Si la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et que celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l'emprunteur les sommes versées.
Pour un financement relevant du régime du crédit immobilier, nous pouvons vous fournir, à votre demande, les informations générales sur la gamme des produits proposés par nos partenaires bancaires.
Les simulations réalisées ne sauraient avoir de valeur contractuelle. Les résultats ne constituent en aucune façon une recommandation de faire ou de ne pas faire.

CRÉDISTOR, marque commerciale de la SAS CRÉDISTOR, mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance immatriculé sous le N°ORIAS 10 058 180 (www.orias.fr) SAS au capital de 400 000 € enregistrée au registre du commerce et des sociétés de Nancy sous le numéro 527 504 500 siège social : 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX. Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 4 Place de Budapest - CS 92459 - 75439 - PARIS CEDEX 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site : www.acpr.banque-france.fr.
Mandaté non exclusivement par : My Money Bank 20 avenue André-Prothin Tour Europlaza 92063 PARIS LA DEFENSE ; CGI 69 avenue de Flandre 59708 MARCQ EN BAROEUL ; BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE 1 Bld Haussmann 75009 PARIS ; CREATIS 61 avenue Halley - Parc de la Haute Borne - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ ; CFCAL 1 rue du Dôme 67003 STRASBOURG ; SYGMA, marque commerciale de BNP Paribas Personal Finance, 1 Bld Haussmann 75318 Paris CEDEX 09 ; CREDIT LIFT Crédit Agricole Consumer Finances, 1 rue Victor Basch CS 70001 91068 MASSY CEDEX.
Consentement : Les données feront l'objet de traitement informatique, en application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dans un but de prospection commerciale. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition sur les données vous concernant dont CRÉDISTOR et ses partenaires sont destinataires. Ce droit d'opposition quant à l'utilisation de ces données personnelles ainsi que les modalités d'exercice de ce droit est sans frais. Il vous suffit pour l'exercer, de nous écrire à l'adresse suivante : CRÉDISTOR, 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX, ou en envoyant un mail sur l'adresse : contact@credistor.com

L'Internaute est informé que la Société ou d'autres sites partenaires sont susceptibles de placer des cookies et des actions Tag sur son ordinateur dans le but de mesurer l'efficience du service proposé. L'Internaute a cependant la possibilité de refuser les cookies ou les actions Tag. Il lui suffit pour cela de modifier les paramètres de son navigateur Internet. Dans ce cas, il se peut qu'il ne puisse bénéficier de la totalité des fonctions et des services proposés sur le présent Site.

Dans le cadre de la relation commerciale avec nos services (informations client et client potentiel à l'entrée en relation), toute demande de réclamation doit être formulée à CRÉDISTOR - "Service Réclamation" - 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX ou par mail : service-clients@credistor.com