Actualité : Comment obtenir un rachat de crédits à taux bas ?

Comment obtenir un rachat de crédits à taux bas ?

 

La solution d’un regroupement de prêts est intéressante dès lors que l’on souhaite bénéficier d’une unique mensualité de crédit. L’avantage est qu’en plus de n’avoir à faire qu’à un seul créancier, la gestion des finances est bien plus simplifiée. Le montant de cette mensualité va dépendre de plusieurs paramètres, dont bien sûr le taux d’endettement, les conditions du crédit attribué (durée, frais de dossier) mais également du taux appliqué au rachat de crédits. Pour bénéficier du meilleur taux possible il faut remplir certaines conditions, sachant que les dossiers qui obtiennent le taux le plus bas présentent certaines caractéristiques particulières.

Un bon dossier pour le meilleur financement

Chaque banque ou établissement financier possède ses propres conditions pour l’attribution d’un taux d’intérêt. Celui-ci dépend bien évidemment du profil de l’emprunteur, mais lorsque certains critères bloquent,  le taux risque d’être plus élevé. Etre fiché auprès de la banque de France pour un incident de paiement, avoir des finances personnelles déséquilibrées ou encore une procédure d’avis à tiers détenteur sont autant d’éléments qui incitent à la prudence et peuvent faire grimper le taux de l’opération de regroupement de prêts.

Un bon dossier s’appuie sur plusieurs paramètres, à commencer par le taux d’endettement (c'est-à-dire la somme que représente les crédits à rembourser par rapport aux revenus nets). Plus celui-ci est bas, plus les chances sont élevées pour obtenir un taux de crédit global faible. Viennent ensuite les opérations bancaires sur les mois précédents la demande de rachat de crédits. Il est primordial, qu’aucun incident de paiement ne vienne entacher la demande. Qu’il s’agisse d’un chèque ou d’un refusé, d’un découvert qui se prolonge, d’un retard pour le paiement d’une mensualité, les organismes de crédit sont vigilants. Si trop d’incidents bancaires sont présents, le dossier perdra de sa crédibilité.

Lorsqu’il s’agit d’une première demande de regroupement de prêts, les établissements financiers sont en règle générale plus sensibles. Si au contraire les ménages utilisent ce montage financier trop souvent, un refus est plus facilement donné.

Autre donnée importante dans le dossier pour obtenir le taux le plus bas, les revenus du foyer. Plus ceux-ci seront importants, moins la banque ou l’organisme de crédit prend de risque. L’application d’un taux faible est alors bien plus facile à obtenir.

Bien valoriser sa demande de rachat de crédits

Un profil d’emprunteur ça se soigne ! Pour cela, il est d’important d’apporter une image rassurante afin de convaincre la banque de vous faire confiance. Pour éviter un taux trop élevé, il faut avant tout prouver sa capacité de remboursement, car financer un projet est toujours un risque pour les organismes de crédit. Le taux grimpe lorsque celui-ci est jugé élevé, surtout afin de couvrir les éventuelles pertes en cas de rupture de remboursement.

Pour être financé aux meilleures conditions possibles, il est primordial de présenter une situation professionnelle stable. Cela n’implique par forcément d’être titulaire d’un CDI (contrat à durée indéterminée). En effet, lorsque l’emploi est stable, qu’il soit en CDD (contrat à durée déterminée), en intérim ou en profession libérale, les banques tiennent compte de cette stabilité. Le plus important est de se montrer sous son meilleur jour, à savoir des revenus réguliers, même s’ils varient. L’ancienneté au sein d’un emploi est également un élément apprécié, tout comme les primes, même s’il s’agit de commissions variables. Certaines banques les prennent en compte dans le calcul des revenus sous condition de durée.

Mettre en avant sa capacité d’épargne est un autre élément important qui peut jouer en faveur de l’obtention d’un meilleur taux. Les épargnes (Livret A, PEL, etc.) ou les placements comme des assurances vie sont la preuve que malgré les dépenses mensuelles, une économie a pu être constituée. Songer à financer de futurs projets, ou simplement avoir une capacité d’épargne, cela s’appelle être un bon gestionnaire !

Les comptes bancaires, comme mentionné plus haut sont épluchés avant tout accord de crédit. Même si des incidents de paiement ont eu lieu au cours de l’année, il faut au moins avoir redressé la situation dans les six à trois mois précédents la demande. Les établissements de crédit verront alors que la situation a été assainie et que les comptes sont bien gérés.

Avoir plusieurs crédits en cours et les réunir est le but d’une opération de regroupement de prêts. Attention cependant à ne pas se laisser tenter par un énième crédit à la consommation, même s’il s’agit d’un besoin en trésorerie. En effet, celui-ci peut tout à fait être intégré dans la demande de rachat, en même temps que le solde de tous les crédits en cours.

L’emprunteur a également la possibilité de donner de la perspective à sa demande de rachat de crédits. Comment ? En jouant sur la négociation, en essayant d’établir une relation à long terme, il est tout à fait possible d’obtenir un financement à taux faible. Ouvrir un compte courant dans l’établissement prêteur, y domicilier son épargne ou encore les comptes des enfants, y souscrire une assurance,  sont autant d’arguments qui peuvent jouer en faveur de l’obtention d’un taux favorable.

Un rachat de crédits au meilleur taux

Une des causes d’obtention d’un taux bas est le choix de la durée de remboursement du nouveau crédit qui va regrouper toutes les autres dettes d’emprunts en cours. Lorsque le budget du ménage le permet, opter pour une durée la plus courte possible fait diminuer le taux d’intérêt. En résumé, plus la durée est raccourcie, plus le taux peut être bas. Il faut cependant veiller à ne pas mettre en péril les dépenses familiales et le reste à vivre en optant pour une mensualité qui soit raisonnable. Car son montant aura aussi un impact sur la durée, plus il est élevé et plus le temps de remboursement sera raccourci.

Les taux d’intérêt des crédits sont soumis à la conjoncture et aux aléas de l’économie. Emprunter, que ce soit pour un crédit immobilier ou un crédit à la consommation, tout comme pour un regroupement de prêts à une période de taux bas est bien plus intéressant. En d’autres termes, il faut régulièrement scruter le marché et se tenir prêt lorsqu’une période de baisse est amorcée. Rembourser un crédit lorsque les intérêts sont moindres permet de faire de belles économies.

Une autre solution pour trouver le meilleur taux parmi la panoplie d’offres dont le marché du crédit est truffé, est de faire appel à un courtier spécialisé en rachat de crédits. En tant qu’intermédiaire entre l’emprunteur et l’organisme financier prêteur, il connait les meilleures offres. Son travail, rémunéré uniquement lorsque la demande de regroupement aboutie, consiste à faire profiter l’emprunteur des propositions privilégiées de ses partenaires bancaires.

Les critères d’application des taux d’intérêt

Lors d’un regroupement de crédits, les taux appliqués répondent à des critères dont certains sont fixés par l’organisme de crédit lui-même. Une seule chose est fixe, c’est qu’ils évoluent en fonction de la durée de remboursement.

Mis à part les conditions qu’imposent les établissements financiers eux même, le taux est soumis à la règlementation en vigueur et notamment au taux d’usure. Celui-ci dimensionne les taux proposés par tous les professionnels du crédit. Servant uniquement de référence en matière de taux à appliquer, il est publié à la fin de chaque trimestre pour le trimestre suivant. Il sert surtout de plafond, mais les banques restent libres de choisir le taux qu’elles vont proposer à leurs clients. Un bon dossier, un profil de confiance et une situation pérenne, restent les meilleurs atouts pour bénéficier du taux le plus bas.

Votre simulation gratuite
Type de projet
Mes crédits en cours

Crédistor, le spécialiste du rachat de crédit (crédit consommation, crédit immobilier, ...), du réaménagement de crédit et des solutions financières apporte des réponses à vos questions sur le regroupement de prêts, vous propose des outils de simulation du taux d'endettement et du calcul de mensualité d'emprunt. Contactez Crédistor pour trouver immédiatement la solution de financement dont vous avez besoin.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou de plusieurs prêts d'argent.

*La diminution du montant des mensualités entraine l'allongement de la durée de remboursement et majore le coût total du crédit. La réduction dépend de la durée restante des prêts rachetés.
** Réponse de principe (du lundi au vendredi aux heures ouvrables, hors weekend et jours fériés) non soumise à engagement et sous réserve de l'étude de votre dossier. Le financement est soumis à l'acceptation définitive par un de nos partenaires bancaires.

Pour un crédit à la consommation, vous disposez d'un délai de rétractation de 14 jours à compter de la signature du contrat de crédit.
Pour un crédit immobilier, vous disposez d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception du contrat de crédit.
Si la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et que celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser à l'emprunteur les sommes versées.
Pour un financement relevant du régime du crédit immobilier, nous pouvons vous fournir, à votre demande, les informations générales sur la gamme des produits proposés par nos partenaires bancaires.
Les simulations réalisées ne sauraient avoir de valeur contractuelle. Les résultats ne constituent en aucune façon une recommandation de faire ou de ne pas faire.

CRÉDISTOR, marque commerciale de la SAS CRÉDISTOR, mandataire non exclusif en opérations de banque et services de paiement & en assurance immatriculé sous le N°ORIAS 10 058 180 (www.orias.fr) SAS au capital de 400 000 € enregistrée au registre du commerce et des sociétés de Nancy sous le numéro 527 504 500 siège social : 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX. Société soumise au contrôle de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR), dont l'adresse est sis 61, rue Taitbout, 75436 Paris Cédex 09 téléphone : 01 49 95 40 00 site : www.acpr.banque-france.fr.
Mandaté non exclusivement par : My Money Bank 20 avenue André-Prothin Tour Europlaza 92063 PARIS LA DEFENSE ; CGI 69 avenue de Flandre 59708 MARCQ EN BAROEUL ; BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE 1 Bld Haussmann 75009 PARIS ; CREATIS 61 avenue Halley - Parc de la Haute Borne - 59650 VILLENEUVE D'ASCQ ; CFCAL 1 rue du Dôme 67003 STRASBOURG ; SYGMA, marque commerciale de BNP Paribas Personal Finance, 1 Bld Haussmann 75318 Paris CEDEX 09 ; CREDIT LIFT Crédit Agricole Consumer Finances, 1 rue Victor Basch CS 70001 91068 MASSY CEDEX.
Consentement : Les données feront l'objet de traitement informatique, en application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978, dans un but de prospection commerciale. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de suppression et d'opposition sur les données vous concernant dont CRÉDISTOR et ses partenaires sont destinataires. Ce droit d'opposition quant à l'utilisation de ces données personnelles ainsi que les modalités d'exercice de ce droit est sans frais. Il vous suffit pour l'exercer, de nous écrire à l'adresse suivante : CRÉDISTOR, 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX, ou en envoyant un mail sur l'adresse : contact@credistor.com

L'Internaute est informé que la Société ou d'autres sites partenaires sont susceptibles de placer des cookies et des actions Tag sur son ordinateur dans le but de mesurer l'efficience du service proposé. L'Internaute a cependant la possibilité de refuser les cookies ou les actions Tag. Il lui suffit pour cela de modifier les paramètres de son navigateur Internet. Dans ce cas, il se peut qu'il ne puisse bénéficier de la totalité des fonctions et des services proposés sur le présent Site.

Dans le cadre de la relation commerciale avec nos services (informations client et client potentiel à l'entrée en relation), toute demande de réclamation doit être formulée à CRÉDISTOR - "Service Réclamation" - 843 Avenue de la République - CS 92056 - 59702 MARCQ EN BAROEUL CEDEX ou par mail : service-clients@credistor.com